Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités 2010 > Amendements au Projet de Loi de Finances pour 2011

Amendements au Projet de Loi de Finances pour 2011

Le 08 novembre 2010
Les premiers amendements au PLF 2011 marquent un alourdissement de la fiscalité des revenus du patrimoine:

1/ Le taux des prélèvements sociaux applicable aux revenus du patrimoine et de placement, tels que les revenus fonciers, les revenus de capitaux mobiliers, les plus-values de cessions de titres ou encore les plus-values immobilières, passerait de 12,10% à 12,30%, soit une augmentation de 0,2%.

2/ Concernant les plus-values immobilières, le taux d'imposition passerait de 16% à 19%, et non plus à 17% comme le prévoyait initialement le PLF 2011. Ce taux de 19% serait donc équivalent à celui applicable aux cessions de valeurs mobilières proposé initialement dans le PLF 2011.

Par ailleurs, l'autre grande nouveauté réside dans l'assujettissement des plus-values immobilières aux prélèvements sociaux  au taux de 12,30% pour leur montant avant application de l'abattement de 10% pour chaque année de détention au-delà de la 5ème année.

Ainsi, les plus-values immobilières ne pourraient plus être exonérées de toute fiscalité après le délai de 15 ans. Les prélèvements sociaux seraient dus en toute hypothèse.


3/ Concernant les plus-values de cessions de titres, l'abattement pour durée de détention d'1/3 applicable à compter de la 6ème année devait s'appliquer pour la première fois pour les cessions à intervenir en 2012.

Selon le PLF 2011, ce délai est reporté aux premières cessions à intervenir en 2015. L'exonération totale serait donc reportée en 2017 au lieu de 2014.





Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités 2010

c