Doit-on obligatoirement souscrire une déclaration n°2044 lorsqu’on dispose de revenus fonciers ?

AVOCATS FISCALISTES GOZLAN & PARLANTI

Revenus fonciers

Les obligations déclaratives sont différentes en fonction du régime d’imposition.

Le régime micro-foncier

Les revenus fonciers annuels perçus pour un montant total inférieur à 15.000 euros sont imposés de plein droit au régime du micro-foncier.

Dans ce cas, il n’est pas nécessaire que le contribuable souscrive une déclaration n°2044. En effet, il portera simplement le montant des revenus fonciers perçus sur sa déclaration de revenus n°2042 dans la case  » BE « .

Toutefois, le propriétaire assujetti au régime micro-foncier peut opter pour le régime réel d’imposition.

Cette option est globale (elle s’applique à tous les biens immobiliers détenus) et est irrévocable pendant trois ans.

Le régime réel

Le contribuable doit souscrire une déclaration n°2044 ou 2044 spéciale (en fonction des immeubles possédés) Cette déclaration doit impérativement être annexée à la déclaration d’ensemble des revenus.

Partagez sur vos réseaux :

Téléphone

01 42 67 99 20

Adresse

75 ter, avenue de Wagram
75017 Paris

AVOCATS FISCALISTES GOZLAN & PARLANTI

Droit fiscal - Compétences du cabinet

fiscalité du patrimoine Paris

Fiscalité du patrimoine

fiscalité internationale Paris

Fiscalité internationale

contentieux fiscal Paris

Contentieux fiscal

fiscalité immobilière Paris

Fiscalité immobilière

Fiscalité des associations et fondations

droit pénal fiscal Paris

Droit pénal fiscal

régularisations fiscales Paris

Régularisation fiscale

droit des sociétés et restructuration Paris

Droit des sociétés et restructuration

droit de la famille Paris

Droit patrimonial de la famille

patrimoine des personnes vulnérables Paris

Patrimoine des personnes âgées vulnérables