Liberté de déduire fiscalement une provision

AVOCATS FISCALISTES GOZLAN & PARLANTI

Actualité fiscale – 20 avril 2011

Contrairement à la position de l’Administration fiscale, les tribunaux considèrent que l’entreprise a la faculté de déduire ou non fiscalement une provision. Ceci constitue une liberté de gestion. Ce principe a été récemment confirmé par la Cour Administrative d’Appel de Paris dans un arrêt du 18 novembre 2010. L’Administration persiste à maintenir que la déduction fiscale est une obligation et non une faculté. De ce fait, elle redresse les réintégrations de provisions en les rajoutant au résultat imposable, alors même que ces provisions n’auraient pas été déduites au cours d’un exercice antérieur.

Partagez sur vos réseaux :

Téléphone

01 42 67 99 20

Adresse

75 ter, avenue de Wagram
75017 Paris

AVOCATS FISCALISTES GOZLAN & PARLANTI

Droit fiscal - Compétences du cabinet

fiscalité du patrimoine Paris

Fiscalité du patrimoine

fiscalité internationale Paris

Fiscalité internationale

contentieux fiscal Paris

Contentieux fiscal

fiscalité immobilière Paris

Fiscalité immobilière

Fiscalité des associations et fondations

droit pénal fiscal Paris

Droit pénal fiscal

régularisations fiscales Paris

Régularisation fiscale

droit des sociétés et restructuration Paris

Droit des sociétés et restructuration

droit de la famille Paris

Droit patrimonial de la famille

patrimoine des personnes vulnérables Paris

Patrimoine des personnes âgées vulnérables